Les secrets des startups françaises qui résistent

Les secrets des startups françaises qui résistent
none 0.0 0

2019 a été l’année record des levées de fond pour financer des startups, une économie florissante et la confiance accrue des investisseurs n’ont fait que booster une tendance générale positive.

Certaines d’entre elles ont su résisté avec brio aux aléas de la pandémie, nous allons analyser pourquoi et comment elles ont fait pour s’en sortir ?

Vous remarquerez que les raisons sont surtout conjoncturelles, liés à certains secteurs d’activité où la demande est croissante.

Voyons ça plus en détails :

  • Des conditions de travail soutenues et le souhait de récompenser davantage les salariés ont permis à des entreprises telles que Swile qui propose des cartes de titres-restaurants et cadeaux aux entreprises de conquérir près de 200 000 salariés.

  • Le développement du nombre de créateurs d’entreprises et le souhait de mieux s’assurer en toute simplicité relègue Alan à la deuxième place du classement LinkedIn Top Startups 2020.

  • La multiplication des rendez vous médicaux qui place la plateforme Doctolib en troisième place du classement des startups qui résistent à la crise sanitaire. 40 millions de patients sont inscrits sur Doctolib, qui prévoit de recruter plus de 250 personnes avant la fin de l’année.

  • Une plus grande disponibilité à l’achat, et la tendance aux produits reconditionnés, a doublé les ventes de Black Market.

  • Le développement du travail à distance et le pilotage a propulsé Toucan Toco au rang 5.

  • Privilégier le lieu de résidence et être bien protégé, voici le créneau sur lequel travaille Luko qui atteint la sixième place du classement. La Startup propose une assurance habitation en ligne, accessible de façon rapide et en toute transparence. Elle vient également de s’associer avec le fournisseur d’électricité verte Bulb afin de rassembler les acteurs éco-responsables de la French tech.

  • Le souhait des entreprises de mieux piloter leurs resources humaines a propulsé Payfit au rang 7.

  • Des enjeux environnementaux alliés à l’intelligence artificielle sur les sites industriels afin réduire la consommation d’énergie a permis à Metron de se faire une vraie place dans le secteur. Elle participe à améliorer l’empreinte environnementale des secteurs de l’industrie et gagne la 8ème place.

  • Le boom de la création d’entreprises et la nécessité de comptes professionnels a fait rebondir la Startup Qonto qui est spécialisée dans les comptes bancaires pour professionnels 100% numérique.

  • Avec les confinements et l’engouement exacerbé de la télévision, Molotov, plateforme pour regarder la télévision sur ordinateur, smartphone ou tablette, a explosé sa fréquentation en augmentation de 77% en 1 mois pour atteindre la 10ème place.

Des opportunités sectorielles :

Les secteurs de la fintech, RH et e-santé résistent à la crise

Près de 50% des startups du classement font partie des secteurs de la fintech, des RH et de l’e-santé.

Les pépites sont celles qui ont su révolutionner leur secteur. Innovantes et plus digitales, elles proposent des solutions adaptées dans un climat où les niches ont tendance à se transformer et révéler de nouveaux besoins.

2 « J'aime »

Ces startups là étaient déjà bien installées, je pense notamment à Doctolib qui n’a fait que sursoir sa place sur le marché des prises de rendez vous médicaux grâce à cette « opportunité » conjoncturelle.
Après, je pense, mais ce n’est que mon avis personnel.

C’est bien entendu que la crise du Covid a crée une vague de nouvelles tendances qui remets en cause les modes de consommation, oubliez ce que vous avez connu avant… Les Startups qui résistent ou qui vont résister sont celles qui auront su s’adapter, et/ ou se diversifier. Elles auront certainement les bras solides pour sortir des armes avant-gardistes.

1 « J'aime »