Trouver son idée de business : le saviez vous?

  • Vérifications administratives et juridiques : vous trouverez les réglementations liées à chaque métier ou activité sur le site de l’APCE (Agence pour la création d’entreprises). A la rubrique « informations sectorielles » de l’espace « créateurs d’entreprises » sont disponibles tous les renseignements utiles.
    Il suffit d’indiquer le nom du métier que vous envisagez d’exercer et de cliquer sur le point « Réglementation(s) ». Site : www.apce.com

  • L’enveloppe soleau marque la naissance de son idée, elle n’est pas un titre de propriété industrielle mais simplement un moyen de preuve simple et peu et coûteux, qui permet à l’auteur d’apporter la preuve de la date à laquelle il a crée tel dessin, tel modèle ou telle invention.

Trouver de nouvelles sources d’inspiration :
En vous abonnant à la newsletter des tendances sur le site de l’APCE ou Google Trends

Ayez une idée réaliste : rejeter les idées irréalistes ou les idées magnifiques ou non rentables ou celles qui ne correspondent pas à vos moyens. Par exemple, si je me sens incapable de gérer de nombreux salariés ou d’avoir des dettes, je dois être lucide et adapter mon idée en fonction de ce constat.

Oubliez le principe des « early adopters » (adopteurs précoces, des individus prêts à adopter des nouveaux modes de consommation rapidement et qui créent un phénomène de mode et sont ensuite suivis par leur groupe d’appartenance, cette mécanique est désormais relative puisque les gens veulent surtout de la personnalisation, du sur mesure, et ne ressembler à personne d’autre.

Excepté pour un service à dimension unilatéral et qui répond à un besoin dit universel.

On est déjà à milles années lumière de tout ça, beaucoup de choses ont évolué depuis. Quand tu as besoin, « t’appelles » :wink: